Y a quelqu’un qui m’a dit que

theatre

J’ai croisé un copain assistant, à midi. Il me disait qu’on lui avait dit que j’allais bientôt tourner pour le cinéma. Ce n’est pas la première fois qu’on me dit que mon nom circule sur tel ou tel projet, mais je ne suis finalement jamais informé par les intéressés.

Bo, de toute façon, à partir du 25, je répète et ça sera parti pour une année 2017 sur les planches. Tout juste aurai-je le temps de tourner mon propre court-métrage et de finir Le Village. Une année sans vacances et vraisemblablement sans cinéma. Si l’on croit aux fameuses injustices du hasard, il y a des chances pour que ce soit le moment où l’on va me proposer justement de supers rôles que je serais obligé de refuser. Mais, vue la conjoncture de ma petite carrière, je ne crains pas trop ce type de dilemme.

Je sais, je suis un peu ronchon. T’as déjà vécu dans un appart habité dans lequel on refait toute l’électricité ? Bon courage !

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Y a quelqu’un qui m’a dit que

  1. serge barande dit :

    Pour améliorer le bousin, si l’électricien qui te refait tout est pas trop kéké, t’en fais le chef électro pour tes planches du 25.
    D’ici que 2017 t’apporte la lumière (putain… Landes !), ben ce seront de fameuses vacances quand même !
    Tu me fais penser que j’ai plus d’ampoules de rechange éco à baïonnettes. Merci !

  2. Pascale dit :

    Taka pas habiter un taudis !

    • Blog Blancan dit :

      Je suis pas une star moi. J’habite où je peux…

      • Lydie dit :

        Une star, c’est une étoile.
        Une étoile, ça peut filer.
        Tu n’arrêtes pas de filer dans tous les coins de France.
        Donc :
        Tu es peut-être (attends, je ne veux pas non plus trop m’avancer !) une star !

      • Blog Blancan dit :

        Je te dis que je ne suis pas une star ! Je suis allé tout à l’heure le vérifier chez le boulanger. Aucun selfie et j’ai payé mon pain.

      • serge barande dit :

        Au ponton , j’ai des bougies, et même des cierges de récup, pour de belles claires nuits…

      • Blog Blancan dit :

        Il reste un peu de place pour s’asseoir ? Non, parce qu’avec tout ce que tu stockes…

  3. Lydie dit :

    Un peu ronchon ?? Tu vas faire des trucs supers et tu dis que tu es UN PEU ronchon ??

    Bah, on est rarement content de ce qu’on a ; profite bien de tes bougies tiens, avant que l’électricité soit bien mise partout… ! 😉

  4. Lydie dit :

    « T’as déjà vécu dans un appart habité […] ? » demandes-tu…

    Hi hi, si on y vit, il est forcément habité !

  5. Pascale dit :

    Et ya personne qui t’a dit que tu m’aimais zencore ?

  6. Pascale dit :

    Serait-ce possible alors ?

  7. pascale265 dit :

    Je ne me souviens plus c’était tard dans la nuit.

  8. serge barande dit :

    Oui Bernard, il reste un peu de place pour s’asseoir. Je te rassure…
    Coté stocks, le ponton c’est la Caverne d’Ali Baba, l’une des dernières Cour des Miracles en berges de Garonne.
    Pour illustration… Tu le vois le banquet trublion et traditionnel de la dernière page d’Astérix… Pffff…. ces Gaulois… quels petits joueurs, avec leur cervoise frelatée (et chère à l’époque, 4 sesterces la pinte).
    Je range tout bien tout, moi. Tout le temps. Ne serait-ce que pour m’y retrouver, et ne pas égarer de magnifiques conserves plus qu’apétantes.
    Quand on vit dans un ponton habité, et donc qu’on l’habite (ouarfff…), faut être ordonné.
    Les seuls objets qui doivent toujours quelque peu « traîner », sont un tire-bouchon et quelques godets (propres), pour les amis qui se pointeraient. L’invite à partager un bon vin avé de bonnes tartines grillées et aillées, couvertes de rillettes de canard (juste pour emmerder la grippe aviaire !).
    Et j’embrasse Jean Carmet ! Autre philosophe de ces belles agapes.
    Y nous mate d’En Haut, le Coquin ! Et on a donc intérêt d’être très sérieux en La Chose…

Les commentaires sont fermés.