Encore une fois !

tonlou

C’est passionnant, ces primaires de la « gauche » ! Celles de droite avaient été déjà jubilatoires. Tant d’inventivité, de propositions destinées à changer nos vies, de perspectives d’améliorations du vivre ensemble. Que du bonheur budgétaire et sécuritaire sans fonctionnaires et avec des vieux retraités. Celles de « gauche », c’est à peu près la même avec des nuances, des petits gestes ici ou là. Une vraie révolution.

En 2012, on avait tous voté Aubry, à la primaire. Je ne connaissais personne qui avait voté Hollande. Et pourtant, il avait « gagné ». On connaît la suite. J’ai comme l’impression que les primaires c’est encore plus l’arnaque que les élections présidentielles. Les gens ne votent pas pour quelqu’un mais pour éviter Machin. Ou alors, comme dans la primaire de la droite, ils votent pour celui qui parle pas trop mal et qui a l’air sûr de lui. Les programmes, l’électeur s’en tamponne le coquillard. Il vote à la gueule, à l’humeur du jour. Et après, il s’étonne. Mais c’est trop tard.

Ayant déjà donné en 2002, dès le premier tour, pour éviter la victoire des monstres, cette année je me foutrai royalement (sans aucune allusion à la ministre de la vertitude) du taux de connerie des électeurs susceptibles de voter pour la blonde. Je voterai pour le programme qui me fait un peu rêver. Une vision de la société ? Un vote. Si le peuple veut se faire enfler par les fachos, c’est hélas pas de mon ressort de changer le cours des choses. On fera avec, ou on fuira s’il le faut. Au mieux, on se planquera en attendant que ça passe. Ça suffit le sacrifice pour un état qui, de toute façon, se fera le domestique de ceux qui ont le pognon. Et la blonde, encore plus que les autres.

Il n’est qu’à voir Trump. Il se disait contre la finance et, en bon milliardaire, il a formé un gouvernement de traders. Tout ce qui est immigration et blabla raciste, c’est juste pour faire plaisir aux trouillards, à ceux qui croient vivre dans un livre d’images des années 50. Il y aura autant de noirs et de latinos sous Trump que sous Obama. Et les communautés ne seront pas davantage maltraitées. Parce que l’immigration et le métissage s’inscrivent aux origines de l’histoire de l’humanité. Et l’économie, les intérêts de ceux qui ont du pognon n’est plus dans la guerre. Le business, il fonctionne avec la tranquillité des peuples, avec ce qu’il faut de trouille entretenue pour qu’ils votent pour les conservateurs. J’entends par conservateurs tous ceux qui ne veulent surtout rien changer et ça englobe les socialistes de gouvernement.

À l’époque où l’industrie régnait sur l’économie, la guerre servait les marchands de canons. Aujourd’hui, ce n’est plus la guerre qui rapporte, mais la peur de la guerre. Trump ne révolutionnera rien du tout. Il continuera à faire son business et celui de ses copains. Et le peuple constatera qu’il s’est fait encore enfler, comme ça arrivera s’il met le FN au pouvoir. À peine élus aux élections européennes, ils ont détourné plein de pognon de l’Europe pour payer leur copains du parti. C’est ça, le rêve du peuple ? S’il est aveugle, ce n’est plus mon problème. J’ai déjà donné.

Cette année, donc, je voterai pour un programme qui se soucie de l’environnement, qui veut se battre contre les inégalités, pour ceux qui mettent l’humain au centre des préoccupations, ceux qui veulent en finir avec le fonctionnement capitaliste qui nous cantonne au statut de consommateurs, pour ceux qui veulent protéger les hommes, les femmes, les communs, en même temps qu’ils responsabilisent les citoyens. Parce que mon rêve il n’est pas dans les équilibres budgétaires, dans la haine de l’autre, dans l’accentuation des inégalités. J’ose rêver et m’attirer le mépris de ceux qui me traitent de Bisounours, bobo, gaucho. Basta les étiquettes ! J’ai envie de rester debout avec ce qu’il me reste d’humanité.

Mouais… facile à dire. Ça durera le temps d’une élection et je me résignerai au résultat du scrutin. Une dernière fois. Après, si c’est Fillon, Valls ou Le Pen qui sont élus, j’arrête de voter. Jouer encore un fois, sans tricher, sans compromis. Après, fini la guignolade ! Peu m’importera que ça profite à bidule ou à truc. Je me désolidariserai tout simplement du troupeau. J’irai paitre où bon me semble. Sans doute près d’un ponton.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

36 commentaires pour Encore une fois !

  1. Brigitte dit :

    Oh combien je suis d’accord avec ce billet !!! Merci, merci d’avoir si bien mis des mots sur ce que je pense et ressens profondement…
    Et j’ajouterai même que si, au second tour, on a le choix entre Fillon et la blonde… Eh ben je resterai chez moi !!! J’ai déjà donné en 2002…

    • Blog Blancan dit :

      Au risque de faire enrager… je ferai pareil. Marre de jouer la nounou des débiles.

    • Xavier mathieu dit :

      Et même si c’est la blonde et Valls j’irai à la pêche marre de voter pour le moins pire car à ce jeu-là on finit par obtenir inéluctablement ce qu’on mérite le pire maintenant je vote pour des gens qui me respecte et qui ont mes idées les autres qu’ils aillent tous au diable

  2. Tout à fait d’accord !
    Voter pour le moins pire ça suffit !

  3. Xavier mathieu dit :

    Pas mieux camarade…. xavier mathieu ex conti

  4. Pascale dit :

    Je lis pas, ça va m’énerver.
    Mais je note que l’on dit désormais : un fois.
    Mais peut-être que l’explication est dans le texte, que je ne lis pas parce que…
    Sinon, ça va toi ? Toujours le seum ?

  5. serge barande dit :

    Je ne voterai pas aux primaires, qu’ils se débrouillent. On saura les résultats bien assez tôt et y’aura rien de bien réjouissant. Sauf pour la presse qui aura un thème d’actu à traiter, tricoter et décortiquer en tout sens durant des jours et des jours. Je sens que ça va paraître long…

    • Blog Blancan dit :

      On parie sur Valls ?

      • Xavier mathieu dit :

        J’espère que Valls va la gagner franchement il est le plus beau représentant de ce parti felon

      • Blog Blancan dit :

        Il a ses chances.

      • serge barande dit :

        Je ne parie pas. Parier c’est quand t’as envie d’un truc. Ben là, tout de suite, j’ai pas envie de grand chose au vu des programmes des garennes en course, comme d’eux-mêmes d’ailleurs. Z’ont beau dire… si l’un ou l’autre se retrouve à la tête du Pays, ben y s’allongera sous le gros arbre de la thunasse mondialiste. Comptons-nous les Nickés !

        Revue d’effectif.
        T’as Hamon, et son côté rigolard de cocker grippé. Cui’ci, y a du Gickel en lui. Pi Peillon, le traditionaliste socialo au nom vachement prédestiné.
        Pi notre bon Montebourg… l’Aââârnaud… et son franchouillardisme rétrograde quasi châtelain (putain, j’ai une verrue qui grossit sur mon panaris).
        Madame Pinel (ouf une femme ! ça change du concours de gonades), mais bon… malheureusement, son parcours politique n’est que très peu dimensionné.
        François de Rugy (la pièce qui manquait au puzzle déjà compliqué à monter ?), mais pas mieux que Sylvia Pinel en termes de renommée politique nationale ou au-delà, et son nom n’est pas apte à calmer La Rue. J’entends déjà des slogans… Et Jean-Luc Bennahmias… sorti d’ELLV où il n’avait plus trop d’avenir politique. Je me demande d’ailleurs s’il en aura un, un jour.

        Et, effectivement, t’as le Manu, le favo actuel, déferré du 49.3. Son assurance du regard sous ses sourcils catalans…, jeune et pour certains, rassurant. Mais d’une austérité de ton à refroidir un vieux militant. Y nous met de la joie où l’asticot ? Quoiqu’il s’emballe un peu en meeting. D’ici qu’il nous fasse une Macron.
        Mais aux dernières nouvelles, l’Aââârnaud ferait la nique au Manu au second tour des Primaires…
        Double raison de ne pas parier. Pronos de merde, pas de bons chevaux sur ce quinté, les cotes sont d’ailleurs aléatoires.
        L’avantage c’est qu’on a au moins le nom des « tocards », plus fastoche qu’à Vincennes.
        Et c’est qui qui va galoper avec des œillères ?

      • Blog Blancan dit :

        C’est quoi cette histoire ? Un qui rugit, l’autre qui valse ? Ah mon ami, payons nous un opinel pour se faire quelques tranches primaires pour fêter ça !

  6. Superbe billet Bernard 😉 partagé de bout en bout et salué au passage par Xavier Mathieu, figure de proue des Conti, c’est dire … Un symbole fort parmi d’autres : la honteuse loi El Khomri … Cette loi contre les salariés est le dernier clou en date sur le cercueil de la protection contre les abus d’autorité du patronat.
    Ces clous sont enfoncés alternativement par les gouvernements de la droite assumée et les gouvernements de la droite dissimulée (le PS étant un parti de droite depuis Mitterrand).
    Les prochaines élections présidentielles sont d’ore et déjà truquées par les médias dominants sous contrôle des financiers. Ils veulent limiter le choix entre une vraie droite et une fausse gauche.
    Le vrai choix est à faire entre les tenants d’une mondialisation, en faveur des multinationales, défendue par l’UE qui a amené la paupérisation en Europe de l’Ouest, et une régulation du libre échange et de la concurrence, contre les dumpings sociaux, écologiques et politiques.
    Fillon, Valls (et consorts), Macron sont dans le même camp, celui des financiers qui nous ont appauvris …
    Prendre conscience que l’UE, comme l’OTAN, comme l’OMC, le FMI, est une machine de guerre contre les peuples est primordial pour comprendre la politique et la propagande massive et continue des médias.
    « Il faut avoir les rêves assez grands pour ne pas les perdre de vue quand ils d’éloignent de vous » Oscar Wilde …

    • Xavier mathieu dit :

      Quelle époque terrible ou des idiots dirigent des aveugles William Shakespeare

    • Blog Blancan dit :

      Il a un blog, Oscar Wilde ? 😉 Oui, vive la rêve au lution !

      • serge barande dit :

        D’abord pas trouvé son blog. Pas fastoche la recherche. Ai été renvoyé sur celui de Kim Wilde (une nièce sans doute). Pas désagréable. Mais pas philosophe pour un sou. Chantonne et se dandine.
        Puis finalement, j’y suis parvenu. Un peu désuet son blog (en plus c’est en british, pffff….), mais il y est quand même écrit (qu’il ne bloguait plus, mais ça, ça se voyait) qu’il manque de nos jours, en la Société, un grand élan d’humour philosophique, et que tout file au fric.
        Il aurait pu simplement dire « déconner gratos » pour ses dernières pensées.
        Je retourne sur le blog de Kim.
        Heu… Si c’est pas trop fort, je prendrais bien un rêve de lution. Jamais goûté encore.

      • Blog Blancan dit :

        Tu verras, c’est pas dégueux…

  7. Xavier mathieu dit :

    Hahahahahahaha rien que ce nom m’arrache les cheveux je suis sur un casting en anglais depuis 3 jours j’en peux plus je suis nul dans cette langue

  8. Sarro Philippe dit :

    Valls, il commence à avoir le feu aux fesses.

  9. Robert Spire dit :

    Entièrement d’accord avec ce post et je ne pense pas que la « blonde » sera au second tour. Au passage je salue Xavier, ont ne se connait pas personnellement, on s’est juste croisé dans les manifs dans l’Oise, vu que j’ai subi le même sort mais avec un autre groupe industriel.

Les commentaires sont fermés.