Au moins, avec lui, il fait beau…

macron

Il n’y a pas à dire. Depuis que Macron est président, on n’a pas à se plaindre du temps. C’est toujours ça de pris. Non parce qu’avec le précédent, c’était flotte, flotte, flotte. Dès qu’il avait un truc à inaugurer, un défilé du 14 juillet, une prise de parole en plein air, tu pouvais être certain qu’il allait pleuvoir. Alors que là, sommet du G7 et compagnie et c’est l’été. Le mois d’août à l’Ascension !

Putain, cet article, ça commence comme une mauvaise chronique humoristique de France Inter ! Je suis mal barré. C’est sans doute parce que je n’ai rien à dire. Le cerveau ramolli par les températures estivales. La seule différence avec un chroniqueur, c’est que je peux m’arrêter et laisser tomber. Je ne suis pas lié par un salaire à une obligation de résultat.

7 réflexions sur « Au moins, avec lui, il fait beau… »

  1. Ah mais c’est quoi ce truc ?? Comment ça, pas obligation de résultat ??

    Si-si-si, cerveau ramolli ou pas, faut que tu chroniques, et correctement !!

    Et puis d’abord, à ton article, pourquoi t’as coupé la photo ? On ne voit même pas à qui il sourit comme ça, pfff !!

    Pour le prochain, applique-toi un peu quand même… Pas obligation de résultat… pas obligation de résultat… Ahlala, ces jeunes !!

    J'aime

      1. « Je te ferai dire… », eh oh, j’dis c’que j’veux !

        « Plus très jeune. Ni vieux. » ???
        … Mince alors, t’as eu un souci avec ton congélateur ?? T’es resté coincé dedans ???
        Serge ne t’a pas dit de refermer la porte derrière toi !!

        J'aime

  2. C’est étrange d’ailleurs, comment la météo s’est inversée. Météo bisounours pour Macron.
    On va peut-être vivre un gros retour de manivelle. Avec un fichu été de merde à suivre, et pas que sur le plan météo…
    Et un automne fait de grandes désillusions. Et peut-être sans cèpes en plus !
    Pour « le cerveau ramolli par les températures [déjà] estivales », un seul remède : c’est le moment de gratter la glace qui s’est accumulée dans ton congélo.

    J'aime

  3. Oh la la, Philippe est trop fort, j’aimerais savoir tout dire comme ça, en quatre mots ! 😉

    J'aime

Les commentaires sont fermés.