Construire

scalierfin

Il fallait oser. L’escalier, je veux dire. Je l’ai fait. Et, ma foi, pour un amateur complet, un bricoleur des jours fériés, un rêveur, juste un brin obstiné, qu’a même pas peur, un vas-y comme je te pousse, un pressé, un pas très méticuleux, j’avoue une certaine forme de fierté.

Me connaissant un peu, je n’ai pas fini de dire aux visiteurs « c’est moi qui l’ai fait, sur des plans de moi-même, en commençant par du papier millimétré ». Quel con ! penseront-ils, s’ils sont jaloux ou s’ils me connaissent et ne m’ont jamais apprécié.

L’obstination a du bon. Savoir qu’on peut concrétiser les idées dont on se méfierait.

24 réflexions sur « Construire »

  1. Et les charnières noires, c’est dommage, ça détonne un peu !

    Que veux-tu, j’suis perfectionniste…

    J'aime

      1. OK dac, vendredi 8 juin, minuit dernier délai, tu nous photographies les deux p’tites charnières repeintes, en rouge, vert, bois, pierre : tu as le choix !! 😉
        Bon… rose si tu veux…

        J'aime

  2. Mais pour finir, il est mignon chou, ton escalier, on le sent fait avec amour.

    Et la voûte, à droite, c’est quoi ?
    (Tu n’as pas le droit de me répondre « Une voûte ! »)

    J'aime

  3. Et le rideau rouge, il masque un petit théâtre ? C’est joli comme tout, moi, j’aime bien l’ensemble… 🙂

    J'aime

  4. Bravo pour l’escalier !!mais que veux tu, tu es vraiment multicarte 😉
    Joli rideau rouge, qui doit te rappeler le taf 😂😂😂😂
    Bisous et amitiés

    J'aime

  5. Salop de menuisier ! Michel Morin, va ! Félicitations !!!
    Un bémol cependant… (sketch)
    C’est l’histoire d’un gars un peu beaucoup pompette qui prend l’escalier à 4h du mat – pas fastoche de retranscrire la voix du gars par écrit sinon par : « eeeeuuuuuhh, où qu’elle est ma piauuuuule ?! » – et qui fait une putain de fixette sur ta rampe, qui devrait aider son équilibre jusqu’au bout. Se disant – en quelque reste de lucidité – qu’en s’y accrochant solidement, à cette belle putain de rampe toute neuve, il va pouvoir aller s’écrouler direct dans le plumard que bb lui a prêté.
    Hé bé, sans que l’on ait vu le coup venir (férir)… PIM LE MUR de caillasses ! Aïe-aïe-aïe… ! Ben oui, t’as la rampe elle s’arrête là, face au mur du con !
    Et vas-y les complications de la fin de soirée… bb doit appeler le SAMU, car y a du sang plein l’escalier tout neuf. Euh non…, pas que, surtout plutôt car l’autre bobourse y saigne abondamment du pif.
    Car le SAMU (en général, je crois…) ne se déplace pas pour des problèmes d’escalier neuf construit par un intermittent palmé d’or.
    Morale ?… Au ponton, je ne ne construirai jamais d’escalier, c’est trop source d’emmerdements.
    En revanche, retaper la cave… ça oui, j’y pense. Car, en général, descendre s’avère souvent moins dangereux que de monter.
    Et comme avec l’âge, j’ai le vertige…

    J'aime

      1. Je ne suis qu’un piètre cycliste… qui aime être en roue libre. Et c’est pas fastoche d’être en roue libre en montée.
        De fait, j’ai toujours privilégié la descente.

        J'aime

      2. Roue libre en montée, mais si c’est facile, avec un système de téléphérique !

        J'aime

  6. Joli travail! Et dire que des prétendus spécialistes « en marche » gouvernent la France ??😂

    J'aime

  7. Il est vraiment bien cet escalier, nous on en a un acheté pas cher et qui grince beaucoup, si tu passais sur Toulouse, je t’inviterais…. avec une petite idée derrière la tête…. Et pour les salles de bain tu t’y connais ?
    Bon j’arrête mon cinéma, Bravo, j’ai du mal à couper le moindre morceau de bois correctement, alors je salue l’Artiste.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.