Je vais marcher, tè !

graal

La question que je me pose est la suivante : qu’est-ce qu’on fait après, quand on a trouvé le graal ? Non, parce que, quand tu le cherches, ça t’occupe, t’en rêves. Mais quand tu tombes dessus par hasard, après des années de quête, qu’est-ce qui se passe ?

Quand tu doutes toujours, tu as au moins un peu de répit. Tu peux toujours te dire que c’est un faux. Ça, je sais faire. Mais ça ne dure qu’un temps. Il y a un moment où il faut bien se rendre à l’évidence.

C’est quoi, ce graal ? Ben, c’est mon graal. Permettez que, contrairement à mon habitude, je ne m’empresse pas de communiquer. Il y a toujours une part de secret dans un graal. On n’a pas trop envie de le montrer au premier venu. Ça se pique, un graal.

Allez, quelques jours de rando dans le Quercy pour réfléchir à tout ça. Pas de photos de beaux paysages. J’en profiterai juste. J’entre dans la culture du secret.

10 réflexions sur « Je vais marcher, tè ! »

  1. profite du QUERCY très beau coin de France (terre de naissance de Solange)
    AMITIES JOJO

    J'aime

  2. Le maître du suspense…
    Connaissant ton niveau d’exigence, ton Graal doit être…énorme !
    Bises
    Thierry

    J'aime

  3. Marcher ça nique les pieds et ça vide la tête. Et tout ça a du bon car tu penses surtout à tes pieds, « ton véhicule ».
    En politique c’est pas toujours le cas. T’as des mecs qui font les cent pas en pensant beaucoup, à plein de choses tordues pour mieux niquer leur prochain. Y a marche et marche…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.