Retour dans le tumulte

IMG_6539 2

Drôle d’adaptation rapide. Après avoir passé une semaine à gambader dans les bois, un univers médiéval, une région où, la nuit, on voit les étoiles, le retour à Paris est comme une propulsion violente dans le temps. Il n’y a pas à dire, le rapport à la nature n’est plus le même. Tout ce monde, tout ce bruit, ces constructions partout, ces véhicules… La plongée dans l’imaginaire de Manigances nous avait fait oublier de quel temps nous sommes.

Je crains que le prochain film soit encore champêtre.

9 réflexions sur « Retour dans le tumulte »

  1. Et dire que le silence des bois, des montagnes et des marais fait peur à beaucoup de monde, et même en journée ! Le silence en général.
    Alors, imagine de nuit…
    La campagne c’est dépaysant !
    Assertion/slogan que je vais m’empresser de monnayer auprès de la Conf Paysanne…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.