Quand Intra-Muros fête sa 500ème

IM

Quand Alexis Michalik écrit une pièce, les acteurs deviennent des petits pains et se multiplient. Deux ans après la création, les Jeanne, Alice, Richard, Kevin, Ange et Raphaël d’Intra-Muros se sont multipliés par 3 voire 4, ce qui permet à la pièce de continuer sa carrière parisienne tout en tournant aux quatre coins de France et au-delà. Pour le bonheur des acteurs et du public.

Et ça donne une fête sympa, dans un petit restau à couscous du Xème, un moment paisible et joyeux, où les acteurs ne sont pas obligés de faire les acteurs. La multiplication des pains, outre son aspect pratique, a la vertu de créer de l’humilité. C’est peut-être un des secrets de la bonne entente au sein de la troupe.

Intra-Muros tournée sera à Bruxelles mercredi et jeudi et à Florange samedi. La semaine suivante sera bretonne. La Pépinière assure Paris.

 

4 réflexions sur « Quand Intra-Muros fête sa 500ème »

  1. Mince, j’ignorais que dans le Xème, il y avait des restaus à  » coucous »….( pauvres petits z’oiseaux) ;D
    Ceci dit, 500 fois….! ça devient presqu’un automatisme.. 😉
    Bravo à toute cette sympathique équipe…!

    J'aime

    1. Corrigé 😉 Perso, ça ne fait pas 500 fois (heureusement). Mais je peux t’assurer qu’aucune représentation n’est la même. On n’arrive pas à s’installer dans l’automatisme. Ça serait inhumain 😉

      J'aime

      1. Oui, bien sur, mais quand je parlais d’automatisme, je pensais à la mémoire du texte, pas à la manière ( toujours renouvelée) de le jouer…. 😉
        M’enfin…..

        J'aime

      2. C’est là qu’est le piège… Le texte, il peut vous quitter à tout moment, y compris après 100 ou 200 représentations. Concentration optimale obligatoire ! 😉

        J'aime

Les commentaires sont fermés.