L’été pas loin

herisson

Le blog est en sommeil, parce que c’est l’été. Alors je m’énerve moins. Je travaille de mes mains. Je maçonne, je peins. Je vais même souder, tant que j’y suis. On rafistole la cabane. Pas de théâtre. Les tournages sont pour l’automne. Bien sûr, si Manigances se retrouve en festival, il faudra lâcher la truelle pour retourner à l’agitation du monde. Ce sera avec plaisir aussi. Mais en attendant, bosser concrètement, laisser reposer la tête. Le soir, quand le soleil est couché et que les oiseaux se sont tu, depuis le hamac, je guette la sortie de la hérissonne et de ses petits.

4 réflexions sur « L’été pas loin »

  1. Observer les hérissons depuis un hamac, ça repose… Et puis c’est fendard à mater, on imagine peu que ça galope vite ces petites bestioles !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.