Le jour où Paul est devenu acteur

paul

Hier fût une journée faste puisque mon fils cadet, Paul, a décroché un prix d’interprétation dans un festival de théâtre à Cabourg.

Quand on n’a pas de prix, on se dit que c’est génial ou que bof, et alors ? Mais dans la famille, nous ne sommes pas les plus sûrs de nous. Le doute et la quête de reconnaissance, on connaît, on se transmet tout ça. J’ai ma part de responsabilité. Alors, un truc comme ça, ça vous enlève ce fameux doute qui empêche pour un petit bout de temps.

Fier de lui, mais surtout tellement heureux qu’il reçoive ce message de légitimité. C’est quand même le seul mec de sa promo à ne pas avoir d’agent.

13 réflexions sur « Le jour où Paul est devenu acteur »

  1. Ah, je reconnais ce jeune homme, tu nous en avais déjà parlé 😉 ! Alors fier, fier et heureux, je te comprends tellement !
    Le doute et la quête de reconnaissance, dur de s’en défaire.
    Bravo à ton fils, parce que c’est du travail ; et c’est chouette parce que ça vous booste tous dans la famille, un joli résultat comme ça ! ❤

    J'aime

  2. EXCELLENT !
    Félicitations à lui, le « sans agent »!
    Mais il a une épaule, Paul.
    Qui-qui qui a dit déjà que les chiens faisaient pas des chats ?
    (alors… heu…, attends que je réfléchisse… c’est pas Molière ni jacques Balutin, pas Jean Lefebvre non plus, Platon non… Té, je sais plus !)

    J'aime

Les commentaires sont fermés.