Blaye

IMG_4467

Ce week-end fut donc Blayais. Signatures de Magnétiques, mais aussi Secrets de sourcier ou Si j’étais guérisseur. À ma grande surprise, nous en avons vendus.

Pourquoi une telle surprise ? Pour cause de lucidité. Les sujets qui me passionnent et que je développe dans ces bouquins mais aussi bien au-delà à travers des expériences que je continue, n’intéressent qu’un très très faible pourcentage de la population. On l’éprouve d’autant plus concrètement quand on observe les gens qui passent devant la table. Le plus souvent, c’est un coup d’œil vite fait et ils s’enfuient presque, déjà honteux d’avoir lu le titre. En revanche, les quelques-uns qui s’arrêtent sont au minimum curieux. Une étincelle peut les passionner tant ce que racontent ces phénomènes est incroyable et vertigineux.

Par moment, je m’éclipsais pour aller voir la gueule toujours changeante de l’estuaire.

À Blaye, je n’y vais pas pour vendre des livres. Juste pour revoir les copains instituteurs qui organisent la manifestation depuis 27 ans, passer du temps avec Fredéric Dufourg de la librairie Olympique et faire vibrer les souvenirs de théâtre que j’ai vécus dans cette citadelle dans les années 90.

5 réflexions sur « Blaye »

  1. Il est vrai que de Blaye, un jour, j’ai eu la curieuse impression de me trouver sur un bateau !
    Ta photo est bien belle !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.