Un nouveau clip de confinement

Voilà de dernier né d’Antibourrine (le groupe que nous formons avec Raph Charpentier). Comment dire, c’est encore un truc du genre confiné qui aborde directement l’humeur relative au sujet. La musique, c’est Raph, bien sûr.

Côté image, il est probable que je refasse le clip… Ça y est, je l’ai refait !

9 réflexions sur « Un nouveau clip de confinement »

  1. Bon je vois que tu vas bien…
    Je n’ai pas ta capacité d’analyse.
    J’ai l’impression que tout le monde et chacun fait comme il peut.
    Alors, je confine, seule avec application mais avec verdure et de l’espace vital, consciente et reconnaissante de ma chance.
    Avec inquiétude aussi car mon fils fait partie des « héros » de l’hôpital dont on ne parle JAMAIS : les kinés. Indispensables pour continuer à mobiliser les patients pour qu’ils sortent vite et pour la kiné respiratoire.

    J’étais triste pour Christophe que j’ai vu 4 fois en concert ces dernières années. C’était chaque fois très fort émotionnellement. Je sortais des concerts légère et le coeur plein.

    J’apprends par hasard que Philippe Nahon est mort du covid 19.
    Tu as dû le croiser lors de l’épisode d’une série.
    J’aimais sa trogne et sa voix rocailleuse et c’était un homme charmant contrairement à la plupart de ses rôles.
    Une petite pensée.

    Bises virtuelles 😷

    J'aime

  2. Plaisir de te lire. Je n’avais pas vu pour Philippe Nahon. Tristesse. Pour ce qui est de Christophe, j’étais allé le voir à l’Olympia après Comme si la terre penchait (je suis même en photo sur la pochette de l’album qui a été fait à l’Olympia 😉 ). Bravo pour ton fils. Mon aîné fait partie de ceux-là aussi. Des bises masquées 😉

    J'aime

  3. Ben merci pour cette pantomime d’arrosoirs aux yeux chafouins, jazzy-salsa, où les travelling avant ont failli me faire rendre l’âme ! Quant aux effets spéciaux… spielberguiens !
    Pour Philippe Nahon, je ne savais pas non plus. Je connaissais bien plus sa trogne que son nom. Et les rôles de « renfrogné-dur-à-cuire-taciturne » qui lui étaient souvent confiés dans les « Dramatiques » passant à la téloche.
    Je l’ai toujours trouvé « très vrai », campant à vermeille les personnages de fiction. Et puis sa voix reste reconnaissable entre toutes. Comme Marielle, Rochefort ou Noiret.
    Encore un très bon qui se fout le camp.
    Quelques « Mots Bleus » pour lui.

    J'aime

      1. T’as raison ! mais je n’ai pratiqué que la flûte à bec (tu l’as vécue aussi). Suis pas doué en musique sauf pour le chant des oiseaux. Je ne connais pas « leur solfège », mais je sais les reconnaître par cela. Olivier Messian m’a encore téléphoné hier à ce sujet…

        J'aime

  4. Merci pour ce clip, une vraie composition. D’autres se cantonnent aux pastiches plus ou moins réussi.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.