Vers Nébraska

Image Fanny Reynaud – Nebraska de Lou-Théa Papaloïzos – E c al

Retour Paris. Voté par procuration dimanche. J’ai bien aimé la vague verte. Mais pas de politique aujourd’hui. Retour au journal d’un comédien.

Avec les 2 ans de théâtre et à part 3 jours sur le film d’Olivier Dahan, cela faisait un bon bout de temps que je n’avais pas tourné. On me dira que jouer, c’est comme le vélo : ça ne s’oublie pas. Mais c’est un peu vite dit. Je crois que ce retour au théâtre m’avait un brin perturbé dans ma façon d’appréhender le jeu au cinéma, malgré une carrière honorable. En faisant notamment ma bande annonce, j’avais constaté que mon jeu ne me plaisait pas, que j’en faisais trop, pas assez simple, trop dans le faire, dans la démonstration et le forcé. Eh oui, on peut vite dériver, frêles embarcations que nous sommes.

Ce film en Suisse aura été l’occasion de commencer à corriger le tir, sous la direction d’une équipe souvent plus jeune que mes propres enfants. Il ne se sont pas encombré de politesses gênées pour me dire ceci ou cela, corrigeant quand il le fallait. Et leur regard était toujours juste. Cette semaine m’aura permis de dépasser l’opinion que j’avais de moi ces derniers temps, à savoir que je pensais que j’étais en train de devenir doucement un mauvais acteur. Il n’est pas d’âge pour se remettre en question. C’est la condition indispensable pour durer dans ce métier, à moins d’être une icône qui peut se permettre de jouer comme un pied.

Je ressors donc de ce tournage tout redynamisé, confiant et prêt à me frotter aux plateaux de tournage. On va vérifier si ça marche, pas plus tard qu’aujourd’hui car j’ai un casting autofilmé. J’aime ce boulot !

Merci à Lou-Théa pour son écriture et sa réalisation, à la caméra de Fanny, aux micros de Théo et à cette équipe de jeunes cinéastes que ne s’est pas contentée de jouer à faire un film. Il y avait l’exigence de ceux qui font tout pour qu’un vrai film surgisse.

6 réflexions sur « Vers Nébraska »

  1. bonjour , belle photo! En effet il n’y a pas d’âge pour se remettre en question , tu es un bon acteur et tu le resteras! Amicalement .Dabadie Brigitte

    J'aime

  2. Les vallées helvètes paisibles et une équipe de tournage « qui-na-na-envie » t’ont reboosté. Chouette à vivre pour toi, et à lire…

    J'aime

  3. Macron est de + en + à droite, un Sarkosyste à Matignon. C’est un vrai casse tête pour lui de nommer une femme.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.