Jerome Posted on

Conseils pour réussir votre lettre de motivation

L’une des formalités qui conditionnent l’accession à un poste visé ou la réussite d’une candidature est la lettre de motivation. Pour la fonction publique en l’occurrence, une telle lettre, du moins qualifiée, ne s’improvise pas. Pour vous aider à y parvenir, le présent article vous propose quelques conseils.

Accrocher le recruteur dès le début de la lettre de motivation

Est qualifiée de lettre de motivation réussie, une lettre destinée à accrocher le recruteur déjà à travers la première ligne, surtout dans le cadre d’une candidature spontanée. Pour me simplifier la vie, en tant que débutant j’ai trouvé la lettre idéal sur modele2lettre. Il faut accorder la primauté à l’introduction dont la longueur devrait être incluse entre deux et trois lignes. Il importe de la rendre précise, dynamique et mordante. Pour y parvenir, il est conseillé de faire usage des verbes directs, positifs et conjugués au temps présent comme : « je désire », « je voudrais », « mon but est de ». Il existe un certain nombre d’éléments permettant d’accrocher le recruteur et qui méritent d’être pris au sérieux. Il s’agit notamment des platitudes, de la justification (évitez d’expliquer la raison pour laquelle vous cherchez un emploi) et de la prétention.

Mettre en avant les attentes du recruteur

La première partie du plan de la lettre devrait être mise à profit pour mettre en relief l’intérêt que vous portez au recruteur quel que soit le secteur (structure de santé, administration publique, collectivité territoriale, etc.). Pour parvenir à cela, il faut au préalable s’intéresser au champ d’activité de l’entreprise, son progrès économique, ses missions en cours… Ainsi, vous pouvez par exemple mettre <>. De grâce, évitez les phrases flatteuses et insignifiantes. Il s’agit d’effectuer un travail d’investigation qui vous aidera à prouver à l’employeur que vous connaissez ses besoins et que vous avez le profil correspondant. Autres conseils pour réussir votre lettre de motivation, il s’agit de mettre en valeur vos compétences dans la deuxième partie et d’aborder le futur dans la dernière partie.